Le Vallespir

Le Vallespir, la vallée si proche d’Argelès-plage

Un bol d’air en Vallespir?

Le Vallespir est une vallée montagneuse et préservée du Roussillon. C’est la vallée du fleuve Le Tec, qui va du Boulou à Prats-de-Mollo (Col d’Ares).

A partir d’Argelès, nous entrons dans le Vallespir, par le bas Vallespir, c’est à dire par Le Boulou, cité thermale, mais aussi cité de randonnées familiales. Le Boulou a le privilège d’être inscrite sur l’Arc de Triomphe à Paris; cette ville fut le théatre, en 1794, d’une bataille victorieuse contre les espagnols.

En remontant la vallée vous arriverez à CERET, capitale du Vallespir et de la cerise. Ville festive par nature, Céret porte avec fierté les couleurs catalanes; consultez la page consacrée à Céret

Continuez et rejoignez Amélie-les-Bains, site thermal très apprécié déjà sous l’occupation romaine, Amélie-les- Bains connaît un développement plus important avec la construction des thermes du Mondony en 1840.

Et, en continuant de remonter la vallée, nous arrivons à Arles sur Tech (Arles de Tec en Catalan) situé sur la rive gauche du Tech. Ce sont les romains qui furent à l’origine de la création de la cité en exploitant le minerai de fer du Canigou. Arles-sur-Tech s’est difficilement remis de l’arrêt des haut-fourneaux des sites sidérurgiques environnants. De nos jours, elle est relativement grande et concentrée sur peu de place, la densité est forte. Elle est située sur un méandre du Tech, un peu en hauteur pour éviter les inondations. Arles a consacré une partie de l’espace libéré par les usines à la valorisation de son patrimoine naturel. Vous pourrez admirer l’abbaye Ste-Marie du XII ème dont les murs actuels remontent pour les plus anciens à la fin du IXème siècle et son magnifique cloître gothique du XIII ème. C’est la plus ancienne église de Catalogne de la dynastie des Carolingiens.

Les gorges de la fou
Gorges de la fou

A la sortie d’Arles allez découvrir les impressionnantes gorges de la Fou (la Fou vient d’un ancien mot catalan signifiant précipice) constituées par un canyon long de 1739m sur 200m environ de profondeur avec des passages de moins de 1 mètre de large.Une véritable curiosité de la nature; sensations assurées.

Faites un détour par Saint Laurent de Cerdan, la capitale de l’espadrille et toiles colorées. Les paysages sauvages de ce coin du Vallespir vous époustoufleront. Vous pourriez poursuivre jusqu’au joli petit village frontalier de Coustouge (la D3 vous permettra de basculer en Espagne à Maçanet de Cabrenys et revenir en France au col du Perthus -souvent très bouchonné-). ….En plus, il y a un golf à Saint Laurent de Cerdans

En bout de vallée, c’est Prats-de-Mollo, petite cité médiévale trés bien conservée (fortifiée dès 1345) . Sur les hauteurs de la ville le fort Lagarde édifié par Vauban de 1683 à 1686 campe fièrement et surveille l’entrée du Haut-Vallespir (petite marche, en côte).A 7 km, la petite route en cul de sac vous amène à la petite station thermale de La Preste. La Preste est réputée depuis le XIVème pour ses eaux curatives,
Pour basculer en Espagne, poussez jusqu’au col d’ARES….En haut du col, une stèle dédiée à la retirada y est érigée.